African Cities Lab

African Cities Lab

A propos de la plateforme


“Une plateforme d’e-learning autour de l’urbanisation des villes africaines”

Le développement des villes africaines connaît depuis quelques années un véritable boom qui devrait mener le continent à doubler sa population d’ici 2050. Pour efficacement absorber le plein potentiel de cette croissance démographique et le transformer en un moteur économique, les villes, les cités africaines devront bénéficier d’infrastructures robustes qui s’adapteront aux enjeux de disponibilité des ressources, d’écologie, de gestion des eaux, etc. tout en respectant les spécificités environnementales et écologiques.  C’est dans ce contexte que la plateforme d’e-learning African Cities Lab, offrira la plus grande bibliothèque de Mooc sur les thématiques de planification urbaine des villes africaines, en touchant l’ensemble des  dimensions techniques, environnementales, sociales et économiques.  

 

Objectif de la plateforme


“Former les générations actuelles et futures en urbanisation”

L’objectif d’African Cities Lab est de contribuer à un développement urbain durable sur le continent Africain, grâce à des cours en ligne et des offres de formation continue pour les professionnels.

Les partenaires souhaitent d’ici décembre 2021 permettre à 3000 professionnels de se former dans le domaine. Puis, dans une deuxième phase, ouvrir cette offre de formation aux étudiants dans les secteurs de l’urbanisme, l’architecture, etc.

Les partenaires


 

Ce projet est soutenu par le Secrétariat d’Etat à l’économie de la Confédération suisse (SECO).

 

L’École polytechnique fédérale de Lausanne – EPFL pilote le projet dans le cadre de son centre Excellence for Africa. Elle est en charge du développement stratégique, de la coordination générale, ainsi que de la formation des professeurs locaux.

 

Sèmè City, la cité internationale du savoir et de l’innovation hébergera l’infrastructure technique, au Bénin. Sèmè City est le principal partenaire de mise en œuvre du projet.

 

5 Universités en Afrique

Cinq universités sont d’ores et déjà partie prenante : Université Mohammed IV de Polytechnique au Maroc, l’Université du Cap en Afrique du Sud, l’Université de Carthage en Tunisie, L’Université Kwame Nkrumah en Sciences et Technologie (KNUST) au Ghana et l’Université du Rwanda. Ces universités mettent à disposition leurs moyens techniques pour la production des MOOCs, en français et en anglais.

 

Les Milestones en 2021


 

 

Vous voulez être partenaire de ce projet ?